L'Afrique en mouvement

Ce jour, nous célébrons la Journée de l’Afrique 2022 en commémoration de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) il y a 59 années, le 25 mai 1963 à Addis-Abeba, Ethiopie.

« Bâtir une résilience en matière de sécurité nutritionnelle et alimentaire sur le continent africain : renforcer les systèmes agro-alimentaires et les systèmes de santé et de protection sociale pour accélérer le développement socioéconomique et du capital humain ». Tel est le thème de la célébration de cette année qui s’est tenue au Ministère des Affaires étrangères à travers une cérémonie co-présidée par le Ministre des Affaires étrangères par intérim, le Général de Corps d’Armée RAKOTONIRINA Richard, et la Représentante spéciale du Président de la Commission de l’Union africaine, Madame Hawa Ahmed Youssouf.

Thème qui s’aligne à la fois sur les ODDs (Objectifs de Développement Durable des Nations Unies), sur l’Agenda 2063 de l’Union africaine ainsi que les engagements de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar, portée par Son Excellence Monsieur Andry RAJOELINA, Président de la République de Madagascar.

Contexte géopolitique difficile. Les impacts de la pandémie de Covid-19 et du conflit en Ukraine ont engendré des bouleversements sur la sécurité alimentaire et l’approvisionnement au niveau mondial. L’Afrique, en général, et Madagascar, en particulier, n’en sont pas épargnés. Les impacts du changement climatique dans le pays accentuent davantage cette fragilité. Madagascar reste donc en alerte par rapport à l’évolution des évènements géopolitiques mondiaux. A ce titre, le développement du secteur agricole et l’autosuffisance alimentaire font partie des priorités du Gouvernement malagasy.

L’Agenda 2063 de l’Union africaine en pleine mise en œuvre. Cadre stratégique pour la transformation socio-économique du continent africain, l’Agenda 2063 de l’Union africaine vise à « Construire une Afrique intégrée, prospère et en paix, conduite par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale ». Objectif auquel Madagascar adhère pleinement.

Dans ce cadre stratégique, les dirigeants africains, dont le Gouvernement malagasy, ont pris l’engagement d’accélérer la croissance, le développement et la prospérité sur le continent jusqu’en 2063. Parmi les principaux axes d’action figurent l’intégration régionale, la paix et sécurité, l’identité africaine, la transformation économique, la gouvernance, l’inclusion sociale, l’égalité entre homme et femme, les ressources et financement de l’Agenda 2063 et la place de l’Afrique dans le monde.  

Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). L’Union africaine se trouve aujourd’hui dans un tournant important de son histoire à travers la mise en place effective de la ZLECAf. Marché libéralisé pour l'échange de biens et de services sur le continent africain, l’Accord a été signé par 54 Etats membres dont Madagascar, et ratifié par 41 Etats en 2019. Madagascar participe aux négociations des outils pour la mise en œuvre effective de la zone de libre-échange, dont les règles d’origines, les engagements spécifiques pour le commerce de services ou encore la libéralisation tarifaire. Les négociations techniques en vue de la ratification de cet Accord dans le pays sont en bonne voie.

Sommet UA-UE innovant. Tenu à Bruxelles, Belgique, les 17 et 18 février 2022, le 6ème Sommet Union africaine – Union européenne (UA-UE) auquel Madagascar a participé à travers une délégation malagasy dirigée par Monsieur le Président de la République, s'est déroulé dans un format innovant

Dans ce cadre, les dirigeants de l'UE et ceux de l'UA ont eu l’occasion d’avoir des échanges francs et dynamiques sur les défis à relever, mais aussi sur de possibles solutions et actions conjointes. Madagascar a fait entendre sa voix en intervenant sur deux grandes thématiques, respectivement sur le changement climatique et l'agriculture. A l’issue de ce Sommet, les dirigeants de l'UE et de l'UA se sont mis d'accord sur une vision commune pour un partenariat renouvelé.

Une enveloppe de 150 milliards d’euros en investissement au titre du paquet « Global Gateway » a été approuvée par l’Union Européenne pour l’ensemble de l’Afrique et à laquelle Madagascar bénéficiera à travers l’Accord de Partenariat économique intérimaire (APEi) avec l’UE.

« Faire taire les armes en Afrique ». L’organisation panafricaine entend asseoir davantage son identité et favoriser une pleine intégration continentale. C’est à ce titre que plusieurs projets phares ont été adoptés à l’échelle du continent. Initiatives qui sont soutenues par Madagascar et conciliées aux priorités gouvernementales.

Projet de pacification du continent africain basé sur la cessation de toute forme de conflit armé sur le continent, « Faire taire les armes en Afrique » a contribué à résoudre plusieurs crises et à rétablir la stabilité politique grâce à la médiation menée par l’UA pour assurer une transition sans violence.

C’est dans cette perspective que Madagascar célèbre depuis les deux dernières années le mois de l’Amnistie tous les mois de septembre. En 2021 par exemple, plus de 600 armes illicites ont été collectées et détruites par le Ministère de la Défense Nationale malagasy.

La Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) entre également dans la mise en œuvre de ce projet avec comme objectif d’améliorer la capacité des Etats membres à lutter contre l’insécurité. Madagascar a déjà élaboré un plan national de la RSS s’y rapportant.

Sur la question des produits de base africains, le Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (PDDAA) ainsi que l’exploitation de l’économie bleue permettent aujourd’hui à l’Union africaine de développer l’agro-transformation et la chaîne de valeur. Madagascar participe activement à la formulation de la stratégie sur les matières premières en Afrique.

Autre initiative à notre portée, la création d'un campus virtuel accessible aux jeunes africains et aux chercheurs partout dans le monde et à tout moment : « l’Université africaine virtuelle et en ligne ». Ce projet permettra une intégration éducative des populations par l'uniformité des enseignements diffusés.

Pour cette Journée de l’Afrique 2022, on retiendra que l’Afrique est en mouvement pour un continent plus uni et plus fort et que Madagascar est pleinement engagé dans cette dynamique.

Relation Madagascar - Fédération Internationale de la Croix Rouge (FICR) : plusieurs projets en cours

La Représentante désignée auprès de la Délégation de la Fédération internationale de la Croix Rouge (FICR) à Madagascar, Madame Maria Martinez, a effectué une visite de courtoisie auprès du Ministre des Affaires étrangères, Richard Randriamandrato, ce 20 mai 2022.

Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur les perspectives de coopération future en vue de développer davantage les domaines d’intervention de la Société nationale de la Croix Rouge à Madagascar (SNCR).

Le Ministre des Affaires étrangères a tenu à saluer les actions de la Croix-Rouge Malgache (CRM) dans différents secteurs d’interventions (humanitaire, nutrition, eau, etc.) à Madagascar.

A noter que la CRM bénéficie de l’appui technique de la Fédération internationale dans la réalisation de ses activités, comme cela est le cas pour l’examen de la Politique Nationale contre la Sècheresse. La FICR a également apporté sa contribution dans la mobilisation de l’aide d’urgence au profit de Madagascar face aux cyclones Ana et Batsirai.

Cette coopération continue à se consolider à travers plusieurs projets tels que le Programme intégré mis en œuvre au niveau des Districts d’Amboasary et de Fort dauphin dans les secteurs de la nutrition, de l’eau et de la sécurité alimentaire.

Madagascar – Turquie : un lien d’amitié qui se renforce

« Les beautés de la Turquie » sont au centre d’une exposition photographique organisée par l’Ambassade de la République de Turquie à Madagascar à la « City Art » Ivandry pendant deux semaines à compter du 16 mai 2022. Cette exposition permet de découvrir la richesse du patrimoine turc dont une dizaine de sites sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

Rencontres d’affaires Réunion – Madagascar : vers la relance économique

Le Ministre des Affaires étrangères, M. Richard Randriamandrato, a participé à la Rencontre d'affaires Réunion - Madagascar organisée par le Club Export Réunion à l'hôtel Radisson Blu Waterfront, ce 20 mai 2022.

Placé sous le thème « Développement Durable - Tech, industrie et villes nouvelles », cette rencontre vise à consolider les relations commerciales entre les deux îles et à raffermir davantage la synergie entre les acteurs en vue de la relance économique.

Le Ministre des Affaires étrangères a confirmé la volonté de Madagascar de renforcer les échanges commerciaux dans la région océan Indien et d’accompagner le secteur privé face aux bouleversements causés par le contexte géopolitique actuel. Il a également saisi cette occasion pour présenter le projet du Président de la République sur le développement agricole et l'autosuffisance alimentaire.

Plusieurs points importants tels que l’alignement des domaines d’échanges au Plan Emergence Madagascar (PEM), l’identification de projets concrets, la résolution des contraintes liées aux offres et aux barrières commerciales ont été évoqués au cours de cette session.

La conférence s’est faite en présence du Secrétariat d’Etat en charge des nouvelles villes et de l’habitat (SENVH), du Ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC) ainsi que des partenaires tels que la Banque africaine de développement (BAD).

A l’issue de la rencontre, les chefs d'entreprise réunionnais ont exprimé leur satisfaction et se réjouissent du message fort envoyé par le Gouvernement malagasy.