MAE
MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES

Forum de la diaspora : Rado Andrianarijaona croit en la valeur de valibabena.


« Il n’y a pas un seul jour où je ne pense retourner à Madagascar ». Ce propos d’un natif malgache résidant en France démontre à quel point il est allumé par la nostalgie de revenir dans son pays natal. Marié à une malgache et père de trois enfants, Rado Andrianarijaona a quitté sa patrie en 1997 pour y aller vivre. Devenu Consultant financier de profession, après des études supérieures en Gestion à l’Université d’Antananarivo, cet expatrié malgache est très actif au niveau de la diaspora dans l’Hexagone. La participation au forum de la diaspora des natifs malgaches dynamiques comme lui est vivement souhaitable. Ils ont quelque chose en commun au moins, c’est de penser à leur patrie, de contribuer à son développement.

« Valibabena »
L’évolution époustouflante de la technologie a facilité les relations des malgaches à l’extérieur avec leur proche. Ils sont bien informés de ce qui se passe à Madagascar. « Madagascar est très présent dans notre vie quotidienne avec notre culture technologique et numérique » annonce notre interlocuteur avec fierté. Interrogé sur le rôle que devra jouer la diaspora sur tous les plans, Rado Andrianarijaona se doit d’être un modèle : « Je suis très actif dans le milieu de la diaspora de Madagascar en France. Je crois à la valeur du « give-back » ou valibabena : on vous a donné et il sera juste que vous soyez redevable envers votre patrie ».

Affaires et investissement
C’est en effet dans ce sens que le Ministère des Affaires étrangères, principal organisateur du forum voudrait mener le forum de la diaspora : « Je constate que les natifs malgaches à l’étranger ont toujoursenvie de contribuer d’une façon ou d’une autre au développement de leur patrie. Le forum constituera un espace de dialogue pour concrétiser leur projet avec un des panels sur l’environnement des affaires et investissement » a fait savoir Henry Rabary-Njaka, Ministre des Affaires étrangères lors du lancement du forum en question. L’organisateur de l’évènement inédit a dans ce sens invité des spécialistes issus du secteur public et privé pour développer cette thématique afin d’avoir une idée précise sur les éventuelles possibilités de business envisagées par certains membres de la diaspora.
Rado Andrianarijaona propose par ailleurs « qu’il faut créer des mouvements surtout au niveau des jeunes. Il faut les accompagner, et les soutenir, valoriser les initiatives des jeunes sur place. Il y a des pépites à Madagascar, des initiatives. Il y a aussi et surtout les hommes et femmes qui ont une bonne mentalité et qui ont envie de s’en sortir. Nous on vient de montrer cet exemple ici. Franchement je rêve que Madagascar sorte la pauvreté avec les ressources dont elle dispose ». L’un des objectifs du forum sera d’ailleurs de faciliter les liens entre la diaspora et les expatriés malgaches à l’étranger.





B.P 836, Rue Andriamifidy,
Anosy 101 Antananarivo - Madagascar
Mail: info-web@diplomatie.gov.mg

© Copyright 2015 - MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES